du 1 au 15.09.2022 Rouvrir le monde Une place au soleil avec Elsa Ledoux

Une place au soleil

Avec Elsa Ledoux

Atelier de rencontre et d’expression libre avec 10 femmes du quartier de Belsunce rattachée au colis alimentaire du secours populaire et au centre social Velten.
· début septembre 2022 dans le cadre de Rouvrir le monde

Le projet s’inscrit dans la suite de mes recherches autour de la ville de Marseille et de ses habitants, comment l’histoire de la ville se fait aussi par les habitant.e.s et les usagers de ses quartiers et comment pouvons nous prendre part à cette histoire.
Le journal de quartier sera l’occasion de donner la parole à des personnes qu’on entends peu dans les médias ou dans la société. Dix femmes parleront de leur rapport à « l’eau » (thématique en lien avec la pratique artistique de l’artiste) et ce que ça leur évoquent et laisseront les flux et les courants de leurs pensées s’exprimer. Les recherches actuelles d’Elsa Ledoux se tournent sur la représentation de la femme en « statue »classique dans l’espace publique et plus particulièrement sur une ré-interprétation contemporaine de la fontaine et du mythe des Danaïdes aux réformés à Marseille. La pratique d’ Elsa Ledoux est multiple et s’attache par le biais du corps à articuler des formes plastiques, installation et photographie pour créer de nouvelles histoires ou cheminement.

Les ateliers se diviseront en trois temps :
1.training, relaxation, faire corps avec l’espace. Souffler, se détendre.
Ayant une pratique de la performance et de la danse l’artiste proposera à chaque début d’atelier un training pour revenir à soi et permettre au groupe de se rencontrer et de trouver des énergies communes. Créer un espace ou pendant une semaine les femmes peuvent se retrouver entre elles à partir de pratiques corporelles et artistiques collectives.

2. Réflexion et discussion autour de la thématique du journal recherche de dessin, photo.. texte.. Toutes les matières et les moyens d’expressions sont justes: la langue n’est pas une barrière. A partir de la thématique choisie nous échangerons par des jeux de conversations, des récits, histoires culturelles fables et chansons.

3. Promenade dans le quartier à la rencontre des femmes commerçantes de Belsunce. Les ateliers tisseront les liens entre l’espace public et privée, l’intime et le collectif grâce à des allers et venues entre la compagnie et des excursions dans les rues du quartier. Nous irons à la rencontre du Magasin de Chama, d’Eliane et encore d’autres.

La transmission passera aussi par la découverte de la technique de la sérigraphie avec laquelle nous imprimerons une image ou la couverture du journal nous même.

mot-clefs : hydro-feminisme, histoires d’eau et d’argent. Coin, soleil, la femme et son rapport à l’espace public et privée, intime et collectif, rue, journal, média indépendant. Représentation féminine dans la sculpture, fontaines.
Images 1.Réf.Les Cariathides. 2.Performance de l’artiste en cours relation corps-image.3. Photographie argentiques prisent dans Belsunce pour le journal. 4. Atelier de photos argentiques menées par l’artistes avec les enfants du secours populaire.5/6 photographie de l’artiste dans Belsunce. 7. Pique-nique au Frioul avec les femmes de Belsunce.

ShareTw.Fb.Pin.
...

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!