25.06.—30.06.2024 – projections Some strings dans le cadre du FID

Some strings

Dans le cadre du FID Marseille 2024

Du 25 au 30 juin 2024
lancement en présence d’artistes le 25 juin à 17h et projections avant la soirée d’ouverture à la Friche
du 26 au 30 juin projections de 17h à 21h30

Des cinéastes et des artistes de par le monde ont formé Some strings, un ensemble de gestes filmiques inédits qui, avec d’autres, font récit des événements du monde, pour que les témoins se multiplient. « Chaque mémoire libérée est le premier moment de toutes les mémoires rassemblées » (Edouard Glissant).
Some strings prend sa source dans ce qui fait tâche sur les écrans de l’Histoire : 
en Palestine, là où le poète et professeur Refaat Alareer, comme tant d’autres êtres, a été ciblé par des frappes israéliennes et tué avec sept autres membres de sa famille.
Son dernier poème, Si je dois mourir, écrit entre terre et ciel, cinq semaines avant sa mort, appelle à créer un cerf-volant avec des bouts de ficelles. Some strings le reçoit en héritage, comme chacun de ses lecteurs. Le cerf-volant devenu objet de résistance et ses bouts de ficelles pris en main aujourd’hui par une centaine d’artistes sont une diversité de regards portés sur l’un des moments les plus sombres du XXIe siècle.
La diffusion de Some strings est envisagée la plus vaste possible, dans le monde entier, dans des salles de cinéma en avant programme, des festivals, en continu, dans des espaces très variés, parce qu’à chacun son bout de ficelle.
Des initiatives dans le monde se retrouvent sur some-strings.org
somestrings.boutsdeficelles@gmail.com


Le lancement de Some strings se fait le 25 juin au FID Marseille à La compagnie, 
et simultanément dans les autres villes du monde suivantes :
LES GALERIES Bruxelles, ZUMZEIG Barcelone, CinémadArt Tunis, Cinéma de Seta Palerme, El Círculo de Bellas Artes Madrid, Les ateliers sauvages Alger, Werkstatt Kino Munich… et à suivre le SPOUTNIK Genève, UNION DOC New York, Lago Film Fest Lago, l’ERG École de recherche graphique Bruxelles, Journées cinématographiques de Bejaïa Béjaïa, Festival de Film de la Villa Médicis Rome, ICA The Institute of Contemporary Arts Londres, Doc Lisboa Lisbonne, Underdox Munich, Berwick Film & Media Arts Berwick, Festival en ville Bruxelles, California State University, Monterey Bay, Pingyao International Film Festival Chine, TOKYO FilMex Japon … et dans plusieurs autres pays dès Septembre.

ARTISTES (liste à venir)

POEME

si je dois mourir,
tu dois vivre
pour raconter mon histoire
vendre mes affaires
acheter un morceau de tissu
et des bouts de ficelle,
(fais en sorte qu’il soit blanc avec une longue traîne)
pour qu’un enfant, quelque part à gaza
les yeux levés au ciel
qui attend son papa parti en flammes—
sans avoir fait ses adieux à personne
ni à sa chair
ni à lui-même—
vois le cerf-volant, mon cerf-volant, celui que tu as fait voler là-haut
et pense pour un instant qu’un ange est là
venu ramener l’amour
si je dois mourir
que cela amène l’espoir
que cela devienne une histoire

Refaat Alareer

       © Images extraites du film Dénouement (2011) d’Ismaïl Bahri.

 

Filmmakers and artists from around the world have formed to realize Some strings, an ensemble of unreleased filmic gestures that, along with others, tell the story of the events that occur in the world , so that witnesses increase. 
« Each memory that is freed is the first step for all memories to gather » (Edouard Glissant).
Some strings is rooted in that which stains the screens of history: in Palestine, where poet and teacher Refaat Alareer, like so many others beings, was targeted by Israeli strikes and killed along with seven other members of his family.
His last poem, If I Must Die, written between earth and sky five weeks before his death, calls for the making of a kite with some strings. Some strings is the legacy of such call, as did each of his readers inherits it as well. The kite, now an object of resistance, and its strings, now in the hands of some one hundred artists, represent a diversity of perspectives on one of the darkest moments of the 21st century.
We plan to have Some strings released as widely as possible, all over the world, in theaters as part of a pre-show program, in festivals, also in a row, in a wide variety of spaces, because everyone take it own piece of string.
some-strings.org will keep on giving news about more initiatives throughout the world.
somestrings.boutsdeficelles@gmail.com

if i must die,
you must live
to tell my story
to sell my things
to buy a piece of cloth
and some strings,
(make it white with a long tail)
so that a child, somewhere in gaza
while looking heaven in the eye
awaiting his dad who left in a blaze—
and bid no one farewell
not even to his flesh
not even to himself—
sees the kite, my kite you made, flying up above 
and thinks for a moment an angel is there
bringing back love
if i must die
let it bring hope
let it be a tale

ShareX.Fb.Pin.
...

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!