rencontre-discussion avec Raphaelle Branche, Zahia Rahmani, autour de l’installation Géographies d’une histoire, de Claire Angelini

samedi 7 février 18h

 

 

Le politique et ses fantômes ensevelis dans nos paroles ?

rencontre-discussion autour de l’installation vidéo Géographies d’une histoire - Fragments tirés d’un grand sommeil noir de Claire Angelini
avec Raphaëlle Branche (historienne spécialiste des violences en situation coloniale, Université de Rouen), Zahia Rahmani (écrivain, chercheuse à l’INHA), en présence de l’artiste