projet, historique

Depuis 1990 la compagnie, lieu de création s’engage au quotidien auprès des artistes (production, exposition) et propose des activités artistiques à tous les publics en tissant une relation à long-terme avec les habitants et les associations de Belsunce et du centre-ville.

Le programme d’expositions d’art contemporain, de soirées et les ateliers de création participent d’une volonté de brouiller les frontières sociales inséparables des pratiques et des savoirs (Gilles Deleuze, sur le tombeau de Michel Foucault).

 

historique

Le projet artistique de La compagnie est dès sa création inséparable du quartier Belsunce à Marseille, choisi comme point de départ d’activités artistiques en lien avec une dimension sociale et politique.

1990 : création de l’association. Les artistes fondateurs de l’association sont Thierry Crombet, Estelle Fredet, Valérie Jouve, Djamel Tahtah, Ben Semtati et Michèle Martinez. Fonctionnement en artist-runspace.

1996 : ouverture du local du 19 rue Francis de Pressensé 13001, réhabilité par Rudy Ricciotti

En novembre 2001, un collectif constitué de Paul-Emmanuel Odin, Claire Collin, Laure Maternati, Martine Derain, Isabelle Massu et Vincent Bonnet reprend l’activité avec les mêmes fondamentaux du projet. Ce collectif a été à géométrie variable.

Depuis juin 2009 la direction artistique est assurée par Paul-Emmanuel Odin.

Nous avons produit une œuvre de Gary Hill pour les 10 ans de l’association (2001), nous avons eu la possibilité d’inviter des artistes tels Muriel Modr, le collectif Questions de regard, la compagnie de danse Ex-nihilo, Marc Quer, Yann Beauvais, Thierry Kuntzel, Pedro Costa, Dominique Petitgand, Ici-Même [Grenoble], Geoffroy Mathieu, Jean-Paul Labro, Jean-Luc Moulène, Till Roesken, Özlem Sulak, Boris Chouvellon, Masaki Fujihata. Nous leur avons donné les moyens de tenter des expériences irréalisables ailleurs. Autour de ces œuvres et de ces pratiques, nous avons proposé des temps de rencontre et mené des ateliers avec les habitants du quartier.

La compagnie s’est distinguée à Marseille, dans la région, en France, et à l’étranger,
• par des projets éditoriaux (la revue L’inventaire),
• des projets transversaux comme France/Algérie, Soit dit en passant (avec le Fonds Arabe pour l’Image de Beyrouth, commissaires : Dore Bowen et Isabelle Massu, exposition qui a été montrée après Marseille à San Francisco), récemment : l’Antiatlas des frontières (coproduction IMERA, Ecole supérieure d’art d’Aix, Université Aix-Marseille, Université Grenoble), La carte postale revisitée (co-commissariat Paul-Emmanuel Odin et Caroline Hancock)
• de grandes expositions monographiques

La compagnie, c’est donc :
• un soutien constant à la création, avec des productions, des expositions, des résidences
• un engagement au quotidien dans le quartier Belsunce, avec des ateliers de pratiques artistiques, des actions de médiations, des partenariats à long terme avec les associations sociales, le réseau scolaire et les publics

Share
...

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!