5.11.18 – 9.11.18 workshop du Réseau cinéma en écoles supérieures d’art 

visuel : Vue partielle, marais de Müllenbourg, réserve des oiseaux, île de Noirmoutier, France, 14 juillet 2018. (Alexandra Riera)

3 conférences publiques dans le cadre du workshop du Réseau cinéma en écoles d’art accueilli à la compagnie du 5.11 au 9.11.18
05.11.18 20h Joëlle Zask, L’expérience de l’art, ou du collectif en commun
06.11.18 19h30 Aline Caillet, Dispositifs critiques
07.11.18 9h30 Véronique Goudinoux, Pratiques artistiques de co-création : enjeux contemporains

RENCONTRES
Réseau cinéma en écoles supérieures d’art – 5 au 10 novembre 2018 – Marseille
à La compagnie, lieu de création contemporaine 19 Rue Francis de Pressensé, 13001 Marseille.

En partenariat avec :
La compagnie, lieu de création contemporaine (Marseille)
FID, Festival international de cinéma de Marseille.

Le Réseau cinéma en écoles supérieures d’art rassemble :
EESAB (site Brest) ; ENSA Bourges ; ESAAix, Aix-en-Provence ; ESAD-GV (site Grenoble et site Valence) ; ESADMM, Marseille ; ENSA Villa Arson, Nice ; ÉSADTPM, Toulon ; ESBA-TALM, (site Angers)

Après avoir interrogé l’autorité des muséographies ethnographiques et ordres paysagers des jardins tropicaux, le Réseau Cinéma souhaite poser les bases de différents axes pour interroger et inventer des formes collaboratives.

Il s’agira d’investir les possibles rôles du cinéma, objets filmiques ou cinéma élargi, dans la création de lieux de faire-et-penser-ensemble, des lieux d’accueil de l’hétérogène, de l’ailleurs et du loin, des lieux d’hospitalité et de convivialité, d’échanges et non d’appropriations. Comment le collectif peut-il se nourrir de l’ailleurs et se reconfigurer en interaction avec lui ? Comment travailler le collectif, d’une manière non autoritaire, tout en maintenant la possibilité d’une autonomie créatrice ? « Le collectif » selon par exemple, Jean Oury —psychiatre et psychanalyste, figure importante de la psychothérapie institutionnelle et fondateur de la Clinique de La Borde à Cour-Cheverny—, est celui au contraire qui permet de voir émerger les singularités quelconques, singularités de toute sorte, car s’ouvrant sur leurs devenirs et non une soumission au groupe. Faire place à l’expérience avec, et voir émerger, peut-être, des cinémas-expériences qui n’imposent pas une seule idée-forme de cinéma.

Cette première rencontre qui sera suivie d’autres au long de l’année, aimerait proposer de questionner ensemble la notion du collectif comme inhérente au cinéma, et plus largement à certaines pratiques artistiques, d’écriture poétiques et/ou politiques qu’elles s’appellent collaboratives o de co-création.

La rencontre propose aussi d’apprendre ensemble.
Se demander qu’est-ce qu’une pratique collective au cinéma ?
Comment le collectif peut ou pas faire place au singulier au sein du collectif ?

Les rencontres sont ouvertes aux participant.e.s inscrits.e.s du réseau cinéma et au public dans la mesure des places disponibles.

 

Calendrier

* Lundi 5 novembre 2018
Matinée
Arrivée et installation
14h Accueil à la Compagnie

– Présentation du réseau et du programme prévu pour l’année par les enseignant.e.s
– Présentation générale de tou.te.s les participant.e.s avec leurs approches particulières
– Partage de ressources : films, livres, œuvres amenés, cours qui précédent les rencontres (constituer une base de travail commune)

18h Pause et diner (à organiser individuellement)

20h – Joëlle ZaskL’expérience de l’art, ou du collectif au commun
Conférence (ouverte au public)

Joëlle Zask s’est beaucoup intéressée aux formes de démocratie et de participation. Elle est auteure de Participer : Essai sur les formes démocratiques de la participation, 2011 ainsi que de Art et démocratie, Paris, Presses universitaires de France, 2003. Elle partagera avec nous ses réflexions autour de formes participatives et l’art.

Philosophe française, spécialiste de philosophie politique et du pragmatisme, maître de conférences.

http://joelle.zask.over-blog.com/

** Mardi 6 novembre 2018
9.30
Travail collectif à la Compagnie
Options :
Projections et discussions
Visites en demi-groupe de Vidéodrome (à confirmer) et balades/participations dans les assemblées de la Plaine

12.30-14 h Pause
14-18 h
Travail en groupe
Projections et discussions 

18 h Pause

19h30 – Aline Caillet – Dispositifs critiques
Conférence (ouverte au public)

Les recherches d’Aline Caillet portent sur l’inscription de l’art dans la réalité sociale et politique et visent à redéfinir sa fonction critique dans l’art contemporain. À travers un parcours croisé entre théories esthétiques et pratiques artistiques contemporaines (art-action, performances, arts visuels et cinéma), elle construit une esthétique pragmatiste du fait critique qui privilégie sa dimension contextuelle et réinscrit l’art comme praxis à visée émancipatrice. Dans sa conférence elle parlera plus particulièrement des nouvelles formes de documentaires en arts visuels et de leur conceptualisation entant que dispositifs critiques.

http://www.institut-acte.cnrs.fr/aesthetica/author/alinecaillet/

*** Mercredi 7 novembre 2018

09h30 – Véronique Goudinoux
Pratiques artistiques de co-création : enjeux contemporains
Conférence (ouverte au public)

Ecrire autrement l’histoire, penser la globalisation, donner une place et une visibilité aux artistes femmes ou aux artistes des minorités, etc. : tels sont quelques-uns des enjeux que l’on peut repérer lorsque l’on étudie les nouvelles pratiques et formes artistiques collaboratives ou de co-création. Notre intervention se propose de montrer comment les artistes oeuvrant en groupe, en duo ou en collectif contribuent aujourd’hui de manière singulière aux grands débats du monde contemporain.

Ancienne pensionnaire de l’Académie de France à Rome (Villa Médicis), historienne et théoricienne de l’art contemporain, Véronique Goudinoux est professeure à l’université de Lille. Membre du laboratoire Centre d’étude des arts contemporains (CEAC), elle co-dirige avec Véronique Perruchon et Séverine Bridoux-Michel le programme de recherche « Collaborations entre artistes » et a édité pour la revue électronique déméter du CEAC un numéro thématique sur les pratiques de co-création (http://demeter.revue.univ-lille3.fr/lodel9/). Elle a publié aux Presses du Septentrion l’ouvrage Œuvrer à plusieurs. Regroupements et collaborations entre artistes (2013, 237 p.), première synthèse en France sur le sujet, et dirigé en 2018, aux éditions Canopé, le livre Collaboration et co-création entre artistes. De 1960 à nos jours (avec Florian Gaité et Catherine Henkinet).

https://journals.openedition.org/critiquedart/21278

14-17.30 h
Travail en groupe

18h – Jean-Pierre Rehm
« One, two, many »
Conférence (non ouverte au public) et projections
Lieu : FID Marseille, 14 Allée Léon Gambetta, 13001 Marseille

Écrivain-critique cinématographique français, délégué général du FIDMarseille depuis 2002. Jean-Pierre Rehm a su soutenir en France « des cinémas » toujours à la frontière entre les champs, se nourrissant de transversalités multiples, devant ainsi un passeur-traducteur important des œuvres cinématographiques pour lesquelles le Fid est un pays à part entière.

https://fidmarseille.org/

**** Jeudi 8 novembre

Travail en groupe
Options :
Formulation de projets pour l’année, envies et mise en place de collaborations entre les écoles et les groupes (auto-organisation)
– Projections, moments de réflexion, écriture, filmage, fabrication des gestes, échanges avec et entre les étudiants/es et enseignants.es
14.00-14.30 h Présentation de l’ébauche du site du Réseau cinéma par Axelle Rossini (skype)
14.30 Profs : écriture de la convention
19h30 – Repas collectif

***** Vendredi 9 novembre
9.30
Reprise et finalisation des échanges et groupes de travail
10h
Une petite délégation rencontre le groupe de MANIFESTA avec Paul-Emmanuel Odin

14h
Présentation des résultats et projets à venir
Après-midi :
Départs

Le réseau cinéma des écoles d’art
Le Réseau Cinéma a été constitué en 2015 par des enseignant.e.s, artistes et théoricien.ne.s de plusieurs écoles supérieures d’art en France (tout en cherchant dans un futur proche à se réunir avec des enseignants.es et étudiants.es d’écoles dans l’internationale). Il a pour objectif de produire des formes d’expérience et de connaissance collectives depuis, avec et sur le cinéma considéré comme outil et objet de la recherche. Pour 2018-19, il reçoit l’Aide au projet de Recherche du Ministère de la Culture et de la Communication. Ayant reçu auparavant également son soutien.

 

Les enseignant.e.s associés au réseau :

– Lotte ARNDT, ÉSAD, ● Grenoble ● Valence, (site Valence),
docteure en cultural studies, curatrice, enseignante en théories culturelles.

– Thomas BAUER, ESBA TALM (site Angers).
cinéaste, enseignant en option art.

– Oscarine BOSQUET, EESAB (site Brest).
écrivaine, enseignante de culture générale (les objets filmiques ou de cinéma élargi qui donnent formes au réel).

– Nicolas FEODOROFF, ESADMM, Marseille.
critique d’art et de cinéma, programmateur, chargé de cours.

– Serge LE SQUER, ESADTPM, Toulon.
artiste, enseignant en option art.

– Lise GUÉHENNEUX, ESADMM, Marseille.
docteure en histoire de l’art, critique d’art (A.I.C.A), curatrice, enseignante en histoire de l’art à

– Jürgen NEFZGER, ESAAix, Aix-en-Provence.
artiste, enseignant en option art.

– François NOUGUIÈS, ÉSAD ●Grenoble ●Valence (site Grenoble).
artiste et enseignant en option art.

– Paul-Emmanuel ODIN, ESAAix, Aix-en-Provence,
docteur en théorie du cinéma et de l’audiovisuel, curateur, directeur artistique du lieu de création La compagnie et enseignant en théorie de l’image.

– Sophie ORLANDO, ENSA Villa Arson, Nice.
docteure en histoire de l’art, enseignante en histoire de l’art.

– Yael PERLMAN, ÉSAD ●Grenoble ●Valence (site Valence).
artiste et enseignante en option art.

– Alejandra RIERA, E.N.S.A. Bourges.
artiste-cinéaste et enseignante en art, cinéma et pratiques documentaires.

– Ian SIMMS, ESADTPM, Toulon
artiste, docteur en esthétique, sciences et technologie des arts, et enseignant en option art à.

– Katrin STROBEL, ENSA Villa Arson, Nice.
artiste, enseignante en option art.

– Camille VIDECOQ, ESAAix, Aix-en-Provence.
curatrice, critique d’art, directrice de Rond Point Project, enseignante de culture générale.

 

*******

Prochaines RENCONTRES du Réseau cinéma en écoles supérieures d’art :

BRUXELLES – du 3 au 7 décembre 2018 –
séminaire et rencontre avec des collectifs de cinéastes à ARGOS, Centre for Art and Media.
http://www.argosarts.org/

 

BREST – du 11 au 12 décembre 2018 –
deux journées d’études de l’EESAB (site Brest)
avec l’artiste Roee Rosen, ouvertes à des étudiant.e.s

du Réseau Cinéma

 

PARIS – du 28 janvier au 1er février 2019 –
journées d’études en partenariat
avec l’I.N.H.A. Institut National d’Histoire de l’Art, programme « Observatoire : Globalisation, Art et Prospective » et séminaire du Réseau Cinéma

chez Doc !, regroupement d’artistes, association 1901(https://doc.work/), 26 rue du docteur Potain dans le XIXème arrondissement, espace de travail et de partage, DOC ! participe activement à la vie et à la dynamique du quartier.

LIEU A DEFINIR – du 25 au 29 mars –
séminaire de l’ensemble du Réseau.

 

Share
...

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!