29 et 30.06.18 Les émotions trafiquées – Lust for Dust, un programme conçu par Lotte Arndt

à la Friche : vernissage de l’exposition Vos désirs sont les nôtres le 28 juin 2018 18h
à la compagnie : soirée du 29 juin et journée du samedi 30 juin 2018
au Mucem : le 1 juillet 2018

///
Le programme public Les émotions trafiquées – Lust for Dust conçu par Lotte Arndt accompagne l’exposition collective Vos désirs sont les nôtres (commissariat : Marie de Gaulejac et Céline Kopp, du 29 juin au 21 octobre 2018 à la Friche, avec les artistes  Maayan Amir & Ruti Sela, Pauline Boudry et Renate Lorenz, Kudzanai-Violet Hwami, Liv Schulman, Roee Rosen, Ghita Skali – Une coproduction de Triangle France et de la Friche la Belle de Mai).
Le 29 et 30 juin 2018, les artistes participant.e.s sont invité.e.s à performer et à échanger avec des auteur.e.s et théoricien.ne.s. autour de désirs et violences, autour des affectations douloureuses de l’intime par les mutilations de la vie. Ce programme conçu par Lotte Arndt se terminera le 1er juillet par une soirée de projections et une lecture performative de l’artiste Roee Rosen, un événement organisé conjointement avec le FIDMarseille, la compagnie, et le MUCEM. Au début du mois de septembre 2018, pendant la foire Art-o-rama, une performance clôturera ce programme.

///
Les émotions trafiquées – Lust for Dust
Dans les coulisses du commerce global des subjectivités ex-statiques se décomposent en peaux dégoulinantes de sueur. Tout est plongé dans un air lourd chargé d’odeurs venues de loin, envoûtant, asphyxiant. L’état se dresse, tamponne des dossiers, fait tourner des bâtons et des barrières, hisse des drapeaux et proclame d’une voix résolue la rédemption – mais le son est trop fort. On a l’impression d’avoir déjà vu le film et tout le monde s’ennuie. Avec une certitude surprenante, des sujets abjects venus de recoins les plus éloignés entrent en scène vêtus de costumes poilus. Comme par un signe, elleux forment un essaim, accélèrent leurs gestes toxiques habituels jusqu’à en perdre leurs contours et se transformer en une multitude de flux liquides laissant derrière elleux seulement quelques prothèses de leurs corps voluptueux et brillants.

Au delà d’un ailleurs, des volontés tremblantes et sans visa traversent les frontières en douce. Elleux avancent en s’agrippant les un.e.s aux autres. Pendant ce temps là, elle est assise, immobile et fume encore une centaine de cigarettes trafiquées. Elle a cessé d’attendre depuis longtemps. Elle se tirerait bien par la porte de derrière. Elle aurait plutôt aimé ne pas le faire….Ici, passer est un mode de survie où le rêve devient cleptomane.

///

trianglefrance.org

http://www.marseilleexpos.com/blog/2018/04/26/vos-desirs-sont-les-notres/

 

Share
...

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!