19.09.2010-20.09.2020 Babelsunciades

https://babelsunciades.com

Célébrer le patrimoine vivant de Belsunce

Les propositions de la compagnie pour le samedi 19 septembre

/
à 14h  dans l’îlôt Velten : atelier Papiers d’oranges avec Elsa Ledoux
L’atelier propose une initiation aux techniques d’impression artisanale par la découverte de la sérigraphie. Une micro fabrique DIY (do it yourself) de papier d’orange unique avec son portrait dessus.

Quel lien inventer entre l’objet à emballer, à transporter et l’objet lui même? Comment décentrer notre attention de la consommation de l’aliment pour voir à côté. Donner une importance non seulement à un fruit mais à l’emballage alors détourné de son usage habituel : prenons une orange par exemple, se questionner sur son origine, sa provenance, son histoire, les souvenirs qu’il nous évoque. Avec vos papiers d’oranges que vous allez confectionner vous-mêmes, c’est une invitation à voir ce qu’il y a de précieux, de rare, de fragile ou de délicat dans le fruit périssable ou dans ce qu’il en reste.
L’emballage léger du papier d’orange comme surface de rêverie poétique qui accueille le visage de chacun.

/
à 14h atelier Manger le livre
Un rituel culinaire et culturel, une performance participative de Paul Emmanuel Odin
Nous lisons et mangeons des livres en gâteaux, avec couverture imprimée sur du sucre. participation libre

«Manger de l’écriture en commun, moment fondateur du sentiment de groupe dans un acte cannibalique singulier, manifestant avec éclat cette passion, amour et haine confondus, de l’être humain pour le signifiant.»«En ce moment privilégié, par son incorporation de signifiant, l’homme renouvelle le pacte fondamental qui le lie au langage.» « Ne savons-nous pas que les livres passionnants «se dévorent» quand d’autres sont «indigestes»? Les exemples de métaphores alimentaires concernant les livres sont légion dans la littérature.» (Manger le livre de Gérard Haddad)

/
à 17h performance collective Fake_Book de Victor del (M)Oral Rivera
autour de l’exposition Allochronotopie d’Arina Essipowitsch et Victor del (M)Oral Rivera
dans le cadre de Manifesta – Parallèles du Sud,
participation libre

Fake_book est une lecto_sculpture, c’est-à-dire une sculpture qui intègre le corps et l’acte de lire et d’écrire comme une partie fondamentale de sa structure. Fake_book est composé d’un nombre indéfini de livres-masques qui s’alimentent lentement et progressivement, dans une discussion avec le public qui est invité à réfléchir au livre qu’il souhaiterait porter comme masque.
Qu’est-ce qu’un livre? La question est ouverte, comme les livres posés sur le sol. On peut revenir à la définition la plus basique, celle du livre comme support matériel de la transmission et de la conservation d’un texte. Cependant, le livre le plus ancien est celui qui manque de support: le livre oral, le livre corporel.
La performance proposée pour les Babelsunciades implique des habitants et des artistes de Marseille.

/
de 14h à 19h  projection en continu du diaporama Photocontact d’Arina Essipowitsch réalisé avec le Contact Club

Le projet Photocontact (pierre-feuille-ciseaux) (2015-2016) était une initiation aux techniques et aux aspects artistiques de la photographie noir et blanc argentique à destination des jeunes de Belsunce, et cela dans un contexte spécifique, le local Velten de l’association Contact Club.  Avec différents appareils, les jeunes ont réalisé leurs portraits ou documenté leur vie à l’association Contact Club, leurs sorties à la mer, les parties de foot, le square Velten.
Arina Essipowitsch leur faisait découvrir les différentes sortes d’appareils (argentiques jetables, argentiques format 6×6, appareils numériques, Polaroïd…). La fresque photomurale ainsi créée pour deux grands murs intérieurs du local du Contact-Club Velten est là et fait partie de la vie quotidienne : l’invitation en ce mois de septembre-octobre d’Arina Essipowitsch pour l’exposition Allochronotopie est l’occasion pour elle de retrouver l’équipe et les jeunes de Photocontact pour continuer cette splendide collecte et la remettre à jour

/
de 14h à 19h exposition de Arina Essipowitsch et Victor del (M)Oral Rivera,  Allochronotopie
Allochronotopie* < se situe dans un espace et un temps inconnu :  le savoir ne peut plus se prétendre innocent. Là  : un humour violent et carnavalesque fait exploser  l’ordre de la culture avec des livres-masques ou une lettre qui tombe et avec elle, l’architecture. Ici – le déploiement d’une infinité de plis anime l’image photographique  monumentale comme un jeu de puzzle, et c’est comme un jeu de montage cinématographique. Les propositions des artistes, chacune à leur façon, invitent le public à manipuler ou à s’incorporer dans l’œuvre.
dans le cadre de Manifesta – Parallèles du Sud

ShareTw.Fb.Pin.
...

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!