la pompe à la tartouffe

C’est un plat du Bourbonnais. Une tourte à la pomme de terre en fait. Tartouffe : pomme de terre en patois.
L’association de la pâte brisée et de la pomme de terre est exquise, très parfumée.

Faire une pâte à tarte avec la méthode suivante :
Dans une terrine, mettre 400g de farine, 200 de beurre mou, 1 cuillère à soupe rase de sel normal ou une bonne cuillère à soupe de sel de guérande moulu, et 1 œuf ; bien pétrir, ajouter de l’eau tiède si besoin pour avoir une pâte souple. On peut la laisser reposer au moins une heure, avec un torchon dessus.

Peler et couper en rondelles une dizaine de pomme de terre nouvelles. Dans un saladier, ajouter de l’huile d’olive, du sel, du poivre, un oignon haché, du thym. Ça, c’est la façon classique. On peut faire une variante méridionale, et mettre de l’échalotte à la place de l’oignon, de la sauge à la place du thym, et ajouter des morceaux de feta et de tomates séchées.

Préchauffez le four.
Séparer la pâte en deux, étaler les deux morceaux, mettre le premier dans un plat à tarte beurré, ajouter les pommes de terre, puis mettre le deuxième morceau de pâte dessus, en fermant bien tous les bords sur le pourtour du moule.

Faire un trou au centre de la tourte, et rouler un morceau de papier sulfurisé pour faire une cheminée.
Badigeonner la pâte du dessus avec un jaune d’œuf.

Faire cuire 30 à 45 minutes à four chaud (5-6). Pour servir la version classique, on verse au dernier moment devant les convives de la crème fraiche fleurette par la cheminée (mais ce n’est pas souhaitable pour la version méridionale, qui contient déjà du fromage de féta).

Comme accompagnement, bien-sûr, une salade verte.

Share
...

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!