à partir d’un manifeste

 

 

le dimanche 22 mars à 14h

 

Le manifeste des neufs intellectuels antillais paru le 16 février dans le monde.fr nous paraît une prise de position importante dans la mise en place d’une opposition à la situation politique actuelle. L’indissociabilité entre le poétique et le politique, la précision de nombreuses formules, l’appel au dépassement d’une situation post-coloniale où a perduré la ségrégation colonialiste, tout cela en fait un instrument, un outil riche sur lequel il nous paraît nécessaire de se pencher, pour écrire aussi en commun quelque chose sur notre ressenti, et donner à cette initiative un prolongement, un retentissement.
Nous proposons ainsi une lecture commune / séance de travail-écriture par atelier-discussion et goûter, le dimanche 22 mars à partir de 14h.
Merci de venir avec un peu de goûter !

Muriel Modr, Paul-Emmanuel Odin

PDF - 85.4 ko
TELECHARGER LE MANIFESTE