[Soirée antiAtlas des frontières] : rencontre-discussion autour du prochain numéro « Frontières » de la revue {Hommes & Migration}

jeudi 27 février 2013 à 19h

 

 

A l’occasion de la parution prochaine d’un dossier consacré aux frontières, Marie Poinsot, rédactrice en chef de la revue Hommes & Migration, invite Catherine Wihtol de Wenden, politologue, directrice de recherches au CERI à Paris et spécialiste des migrations internationales et Virginie Baby-Collin, géographe, Maître de conférences à Aix-Marseille Université et spécialiste des migrations dans le golfe du Mexique.

Dans le cadre de cette rencontre l’antiAtlas des frontières a proposé à l’artiste Dalila Madjhoub de présenter le projet artistique qu’elle a réalisé avec Martine Derain en 1998-1999 : En Palestine, il n’y a pas de petites résistances.

 

à l’occasion de l’exposition AntiAtlas des frontières #2, soirée rencontre-discussion autour du prochain numéro « Frontières » de la revue Hommes & Migration

à la compagnie, lieu de création
19 rue francis de pressensé 13001 marseille 
tel 04 91 90 04 26 info@la-compagnie.org
la-compagnie.org

Avec la mondialisation, une nouvelle cartographie des frontières et des migrations ?

Depuis le début des années 2000, la mondialisation a non seulement accéléré les mouvements migratoires, mais elle a aussi reconfiguré les circulations qui contournent désormais les frontières les plus contrôlées. 
De nouveaux profils de migrants apparaissent, motivés par des considérations plus aptes à développer des stratégies multiples malgré les obstacles et les errances de la clandestinité ? 
Comment se redessine la cartographie des frontières les plus fréquentées par les migrations internationales ? 
Peut-on comparer les frontières de l’Europe de Schengen et celles qui séparent le Mexique des Etats-Unis ?
Les systèmes de surveillance et de contrôle sont–ils similaires ?
Peut-on parler d’une militarisation croissante des frontières ? 
Quelles sont les incidences concrètes sur les migrants, en terme de tactique de passage, de situation dans le pays d’accueil et de relations avec son pays d’origine ?


— 

L’antiAtlas des frontières du 21ème siècle présente une approche inédite des mutations et du vécu des frontières terrestres, maritimes, aériennes et virtuelles au croisement de la recherche, de l’art et de la pratique. Cette manifestation est l’aboutissement d’un programme de recherche exploratoire art-science qui,depuis 2 ans, a donné lieu à l’organisation de 10 séminaires . En septembre 2013 ont eu lieu à Aix-en-Provence un colloque international et l’exposition #1 au musée des Tapisseries. 
L’exposition #2 présentée à la compagnie, lieu de création, jusqu’au 1er mars 2014 , est co-produite par l’IMéRA (Institut Méditerranéen de Recherches Avancées), l’École Supérieure d’Art d’Aix-en-Provence, PACTE (Université de Grenoble), Isabelle Arvers (commissaire indépendante) et La compagnie, lieu de création.


Voir en ligne : hommes et migrations