[ RÉSIDENCE ] RICOCHET - Trécy Afonso, Blandine Herrmann, Bastien Hudé, Clémence Marin, Marguerite Reinert

Ouverture d’atelier les 19 juillet de 18h à 22h et 20 juillet de 11h à 19h

 

 

Une résidence de création proposée par La compagnie, lieu de création à HLM-Marseille expos 20 rue Saint Antoine 13002 Marseille.

Du 18 juin au 22 juillet 2016

Ouverture d’atelier les
19 juillet de 18h à 22h et 20 juillet de 11h à 19h

 

Suite aux deux cessions de résidences de recherche proposées par Mécènes du Sud au sein de l’entreprise Vacances Bleues, La Compagnie, lieu de création invite cinq jeunes artistes à investir Hors Les Murs du 18 juin au 22 juillet 2016. Ce nouveau temps de résidence réunit donc Clémence Marin, Bastien Hudé, Marguerite Reinert, Trécy Afonso et Blandine Herrmann dans ce lieu envisagé comme atelier, où le travail de chacun s’y développe, s’y adapte et parfois se rejoint.

/// Ouverture d’atelier au public :  
Mardi 19 juillet de 18h à 22h
Mercredi 20 juillet de 11h à 19h

/// Visites sur rendez-vous  
du 18 juin au 20 juillet - contact : 06 33 87 97 04 

— 
/// LES ARTISTES

Bastien HUDÉ /
J’entretiens une pratique quotidienne de la sculpture. Un travail d’atelier que je nourris de pérégrinations. Je relève, par le biais de la photographie et de la vidéo des interventions, allant de la construction à la réparation en passant par la modification d’éléments composant l’espace urbain. Ces gestes en suspend ou égarés m’amènent à produire des objets variant de l’échelle du bibelot à celle du mobilier. Des hybridations formelles de choses vues que je livre de manière ambiantale, pour recréer dans l’espace d’exposition mes cheminements géographiques.
Comme j’assemble des matériaux, des pièces naissent d’assemblages d’idées. Du cliché à l’image d’Epinal, traitants de sujets populaires, ces pièces sont des endroits où je manipule des sens et confronte le pratique au théorique, la réalité à la vérité, la forme à l’idée.
>> http://bastienhude.tumblr.com/

Trécy AFONSO /
Développe essentiellement une pratique artistique autour de la vidéo et de la performance. Étudie la gestuelle et l’attitude humaine dans le quotidien. Explore et détourne les comportements conformes et réglementaires de l’homme.
Desautomatiser les habitudes, les usages. S’exposer à un état de déséquilibre. L’expérience du corps. Des corps. Le mien, le vôtre, les leurs. Communication silencieuse. Proximité, interaction. Lieu de passage comme l’entre-deux. Perte de notion temporelle à travers sa décélération. Prendre son temps. Jusqu’à attendre...
>> http://cargocollective.com/trecyafonso

Marguerite REINERT /
Ma pratique évolue entre l’installation, le dessin, la vidéo et la performance. J’utilise ces médiums afin de mettre en relation les codes et systèmes culturels, et de les confronter. Ayant recours à la mise en dialogue et aux détournements de récits, la narration prend forme autour de la mémoire des évènements. Celle-­ci me permet d’inscrire mon travail dans son contexte et où le corps est souvent témoin et acteur de cet engagement.
>> http://margueritereinert.tumblr.com/

Blandine HERRMANN /
Je considère la peinture comme une manière d’interroger notre rapport à la disparition. Ce travail engage une recherche sur l’image d’archive. Celle qui n’intéresse personne. Celle des 14 juillet et des anniversaires. Toutes les années c’est la même chose. La fête est un éternel recommencement. Par le processus de peindre, je réfléchis à ce que peut être la mémoire. Une présence, un fantôme.
>> www.blandineherrmann.com

Clémence MARIN /
Pour rattraper le réel et tenter de rationaliser le chaos, je range, classe, plie, partitionne, je rassure ce qui ne s’explique pas ; tasse des tas d’incompréhension : au sommet alors une surface plane s’érige et j’y pose de petites choses fragiles et bancales. 
Frêles morceaux de rebuts indésirables, dont le statut reste à trouver. Jusqu’au jour où ils font sens devant un mur dont la peinture s’écaille avec le vent. Sous les yeux il y a : des riens ou des touts que l’on ne regarde pas. Je les montre du doigt : ne regarde pas ! Ou si, d’accord.