Projection de Taya Ya Didou

 

 

vendredi 6 mai à 19h30
La compagnie vous invite à la projection d’une perle rare du cinéma arabe, en présence de Mustapha Mangouchi, réalisateur :

Tahia ya didou}
de Mohamed Zinet
Algérie, 1971, 35mm (projection en vidéo), couleur, 76’ .

 

vendredi 6 mai à 19h30
La compagnie vous invite à la projection d’une perle rare du cinéma arabe, en présence de Mustapha Mangouchi, réalisateur :
Tahia ya didou 
de Mohamed Zinet

Algérie, 1971, 35mm (projection en vidéo), couleur, 76’ .

Avec Himoud Brahimi, Mohamed Zinet, Georges Arnaud, Suzie Naceur, N. Drais
Au hasard des promenades et des rencontres, Simon et sa femme, un couple de touristes français, découvrent Alger. Simon reconnaît dans un bistrot un Algérien qu’il a autrefois torturé. L’homme le fixe. Pris de panique, Simon s’enfuit...
Scénario : Mohamed Zinet, Himoud Brahimi
Image : Ali Marok, Bruno Muel, Pierre Clément
Son : A. Oulmi
Musique : Mohamed El-Anka
Production : Mairie d’Alger


Mohamed Zinet
Né en 1932 à Alger, Mohamed Zinet débute comme comédien. Officier dans l’ALN pendant la guerre de libération, il est blessé et envoyé à Tunis où il crée ce qui deviendra le Théâtre National Algérien. Puis il étudie le théâtre en Allemagne, et travaille comme acteur en France. De retour en Algérie, il participe à la création de Casbah films en 1964. Il est assistant réalisateur et joue dans plusieurs films algériens et étrangers.
En 1971, il écrit, réalise et interprète Tahia ya Didou (Alger Insolite). Tout au long de sa vie Mohammed Zinet ne cessera pas d’être acteur. En France, on l’avait notamment remarqué dans Dupont la joie d’Yves Boisset. Il est mort en France en 1995.