PEEPING ME. Paulo Guerreiro, Marion Abeille, Lucie Delorme, Fouad Bouchoucha

 

 

Dans peeping me on touche, on observe, on est observé. Les rôles se renversent et se complètent dans un jeu de pouvoir. Le corps performatif et le public se confondent et se reflètent. Il se crée une relation sensorielle et perverse dans laquelle on peut toucher sans voir ou épier en perdant tout contact physique.

 

PERFORMANCE :
le 27 avril de 19h à 22h
le 29 avril de 15h à 18h
rencontre publique le 30 avril à 18h
public adulte
L’accès est libre mais une réservation est nécessaire pour faciliter le passage des visiteurs.


Plus qu’une installation c’est un espace interactif-performatif où le mouvement surgit de la relation performeur/public. La chorégraphie existe dans l’instant, à partir du contact et de l’absence de contact. Ces qualités sont partagées, dépendantes des deux corps mis en présence, corps-objet et observateur-manipulateur. Plus qu’une improvisation peeping me, traite d’une instrumentalisation, d’une communication, d’une réaction entre deux corps où les limites se situent entre physique et émotion.

« Provocation, voyeurisme, manipulation du regard, une performance impliquant la réaction du spectateur : Paulo Guerreiro travaille des notions qui convoquent la séduction - mais aussi l’instrumentalisation - pour proposer le jeu peeping me, une création sous forme d’une installation habitée avec laquelle chacun peut développer la relation qu’il veut. Le dispositif scénographique de Marion Abeille incite à intervenir, dans la mesure où le mouvement naît de la présence du public, qui est invité à rentrer, à s’abandonner, à épier, toucher et s’exposer. Guerreiro parle d’une "relation sensorielle et perverse" : intimités partagées, sens manipulés, corps et regards en commutation fétichiste. »

Mónica Guerreiro in Agenda LX (septembre 2006)

« C’est bon d’être avec quelqu’un...
Comme ça, seulement pour être... observer, sentir...
C’est bonne la sensation de parler en silence... »
Anonyme in cahier de commentaires de peeping me.

« j’eu un problème d’anxieusement avant le spectacle, mais après l’impact bizarre de cette expérience sensorial a été intéressant.
Merci beaucoup, inoubliable... »
Pedro in cahier de commentaires de peeping me.

« ... c’est comme ça été une demande d’aide d’un inconnu, et ça provoque peur et quelle chose de bizarre, mais au même temps c’est satisfaisant et touchent. »
Maria do céu Alcaparra in cahier de commentaires de peeping me

« L’art nous fait partir vers la sphère du privé... »
Anonyme in cahier de commentaires de peeping me.


  • Concept et performance : Paulo Guerreiro
  • Création scénographique : Marion Abeille
  • Création lumière : Lucie Delorme
  • Création sonore : Fouad Bouchoucha

Lien externe : Blog de peeping me