Les 18ème Instants Vidéos

 

 

Depuis 2004 la compagnie accueille les Instants Vidéo pour à la fois participer à une programmation d’œuvres vidéo pendant le temps fort de la manifestation en novembre, mais également, s’associer à la diffusion d’installations, de performances ou autres travaux d’artistes, ou encore en proposant des ateliers qui permettent d’interroger la pratique de la vidéo et de la poésie électronique.

 

Au-delà d’un simple accueil, la compagnie souhaite un partenariat étroit qui permette de générer des échanges et des propositions d’actions, de travailler à partir de l’identité et la spécificité des deux projets et ainsi collaborer de manière singulière avec les Instants vidéo dans le cadre de ce festival.
Après 16 années d’implantation à Manosque, Les Instants Vidéo

ont opté pour une forme nouvelle de manifestation : le nomadisme. L’année 2004 fut un temps d’expérimentation de cette aventure inédite. Le festival a démultiplié ses points de rencontres avec le public durant l’automne : Marseille (La Compagnie, La Fiche Belle de Mai, Le Polygone Étoilé), l’École Supérieure d’Art d’Aix-en-Provence, le cinéma Jean Renoir et la MJC à Martigues, la salle de la Semeuse à Nice, le cinéma MK2 à Paris, le Centre d’Art Contemporain d’Hérouville St Clair, les Musiques Volantes de Metz...
Ces multiples complicités sont des contraintes enrichissantes qui impliquent une reconsidération même de ce qu’est un festival, de la responsabilité prise vis-à-vis des artistes et des publics... Nous nous portons volontaires pour poursuivre en 2005 et 2006 cet itinéraire complexe avec les partenaires qui le souhaitent, non seulement à l’occasion du temps fort de la manifestation de novembre (18èmes Instants Vidéo), mais aussi tout au long de l’année par des actions de diffusion d’œuvres vidéo et multimédia, d’ateliers de création, de débats permanents... M. M.

du 24 au 28 octobre
du 31 octobre au 2 novembre 2005

Ateliers de création vidéo
proposés par Vincent Bonnet, David Bouvard, Nisrine El Hassouni, Paul-Emmanuel Odin
(adhésion 8 euros, inscription à la Compagnie)
Dehors, la vidéo.
Un atelier à Belsunce.
Vidéo : je vois, ...
Comment la vidéo nous fait-elle signe ?
Quels signes, quelles images, quels sons, nous donne t-elle à voir, à écouter ?
L’atelier sera l’occasion de voir, pour voir s’il y a quelque chose à voir - dehors, à Belsunce.
Si le cinéma substitue à notre regard un monde qui s’accorde à nos désirs, la vidéo peut surgir dans un détour nécessaire, en un arrachement à soi, en un déplacement incessant des corps, en une fixation mouvementée de temps.
Nous essaierons directement de voir sans nous arrêter à notre regard, en passant du voir au parler.
Prendre la parole, et la déplacer ailleurs.
Comment je parle avec des images.
La tentative sera alors de tourner et monter, en un simple geste.
Direct. Des blocs de sons et d’images, du dehors.
Tourné/monté le dehors, il s’échappe ailleurs, il s’enregistre.
Faire corps avec la caméra, incorporer la machine et le dehors en soi.
L’image viendra au temps de la résurrection.

- Vendredi 4 novembre à 18h00
Vernissage des installations vidéo de Graciela Taquini (Argentine)
Granada (2005) et Resonancia (2005)

Pour plus d’informations :
installations vidéo de Graciela Taquini

Les installations seront visibles du
4 au 6 novembre de 18h à 20h30
du 9 au 12 et du 16 au 19 novembre de 15h à 19h

-  PROGRAMMATION A LA COMPAGNIE </orange
18es Rencontres internationales de la création vidéo et de la poésie électronique
du 4 novembre au 19 novembre

- à 20h30 :
ARGENTINE :
Muneco ( le pantin) - Marcelo Chaparro - 2003, 12’.
El Pozo - Julieta Hanono - 2005, 8’45
El camino - Mrta Kuferminc et Marianna Sosnowski - 2005, 9’30
Papa-Papà - Karen Wilchen - 2005, 2’40
Reel - Manuel Marti et Nino Rodriguez, 2005, 2’40
Elephant for the masses -
Manuel Marti et Nino Rodriguez, 2005, 1’20
Dog me ! - Manuel Marti et Nino Rodriguez, 2005 ; 1’.
Museo - Manuel Marti et Nino Rodriguez - 2005, 30’’
En transit de Manuel Marti et Nino Rodriguez - 2005, 27’
escubriéndome de Ines Szigety (Argentine, 2004) 5’
Encintàndome de Ines Szigety (Argentine, 2004) 4’
Engrampàndome de Ines Szigety (Argentine, 2004) 5’30
Diàlogo de Ines Szigety (Argentine, 2004) 3’40
Emptiness de Gabriela Golder (Argentine, 2005) 24’06

- samedi 5 novembre à 14h  :
ESPACE INTIME :

j’ai vomi dans mes cornflakes
de Pierick Servais (France, 2004) 3’3
Days (journal intime vidéo)
de Richard Beaune (France, 2005) 62’

- 15h30 :
ESPACE PUBLIC :

Mise sous plis de I-A A-A-I (France, 2OO5) 6’
La vie en rose de Pascal Lièvre (France, 2003) 5’30
Music non stop de Pascal Lièvre (France, 2005) 3’
Saving face de Jalal Toufic (Liban, 2003) 9’
Auto de Amandine Brenas (Liban, 2005) 4’31
Pourquoi n’arrêtes-tu pas de mourir ? de Ziad Abillama (Liban,2005) 6’22
Boop-oop-a-doop de Sachiko Hayashi (Suède, Japon, 2004) 5’16
Les égarés de Mounir Fatmi (Maroc, 2004) 9’20

- 16h30 :
PROGRAMMATION DES ETUDIANTS DE L’ECOLE SUPERIEURE D’ART D’AIX-EN-PROVENCE :
En elle de Ping Sun 13’30
Travailleurs maghrebins de Driss Aroussi 5’40
Etude de Masako Hattori 3’45
un ;une de Masako Hattori 3’30

- 18h 20h30 :
Installations vidéo de Graciela Taquini Argentine
Granada (2005) et Resonancia (2005)

- 20h30 :
AMOUR :
Le baiser d’Orlan à un euro FIAC 2004 Pascal Lièvre (France, 2004) 7’29
Edutolove de Antonella Porcelluzzi (Italie, 2004) 37’30

- 21h30 :
TRAVAIL :
Mémoire carbone de Pierre Villemin (France, 2005) 21’
l’angoisse u travail p oétique e me - ise en mots - me (Travail du non travail)
de Giney Ayme et Jérôme Game (France, 2005) 7’20
Le parti pris de la vie est un parti pris politique de Marc Mercier (France, 2004) 27’

- 22h30 :
PROGRAMMATION ETUDIANTS DE L’ECOLE SUPERIEURE
D’ART D’AIX-EN-PROVENCE
(2e partie)
Le semainier de Aurore Saignour 19’
Bidet de Thomas Vannieuwenhuyse 1’
Guitare de Thomas Vannieuwenhuyse 1’
Maquillage de Thomas Vannieuwenhuyse 3’
Rubans de Thomas Vannieuwenhuyse 1’
Langage de Thomas Vannieuwenhuyse 1’
Le salon de Clorinde Durand 9’
Hôtesse de l’air de Célia Garnier 3’50
Sans mot III de Karine Dubois 5’
Beetfive de Aurélien Boyer 1’20
O de Eric Praly 2’10

- dimanche 6 novembre à 14h  :
SCENE DE LA VIE QUOTIDIENNE : :
Téhran de Noémie Sjöberg (Suède, 2005) 5’11
Nur de Eléonore de Montesquiou (Allemagne, 2004) 4’30
Eco + de Yseult Digan (France, 2005) 3’40
Maisons de Cédric Canaud (France, 2003) 2’44
« évolution D » de Dorota Kleszcz (Pologne, 2003) 9’47
Conzerrrt in streifen de Stefan Demming (Allemagne, 2005) 3’23
Karies de Stefan Demming (Allemagne, 2000) 2’10
Le pompon de Cédric Canaud (France, 2002) 1’07

- 15h :
MEMOIRE : :
Nuvolari de Antonio Poce (Italie, 2005) 3’
Désormais... de Fabienne Octobre (France, 2004) 25’
Breath de Yseult Digan (France, 2005) 7’44
Sur tes épaules de Stéphanie Boring (France, 2004) 14’
Le mal des mots de Morgane Launay (France, 2005) 3’40
Try to understand de Corinne Dardé (France, 2005) 6’

- 16h30 :
FEMMES PLURIELLES ET SOUVERAINES : :
Cuerpo cerrado de Angela Lopez Ruiz (Uruguay, 2004) 2’19
Time warp de Magali Theviot (France, 2004) 4’40 .
Painted devil
de Even Tirtza et Brian Karl (Israël, 2004) 52’

- 18h30 :
installations vidéo de Graciela Taquini
Granada et Resonancia (Argentine, 2005)

- 20h30
Les Iguanes
Tout doit disparaître-Les iguanes millénaires
de Laurent de Richemond et Nicola Martin (France, 2005) 80’
Combien plus vaste l’espace que le vol de l’oiseau ...
Vidéo réalisée à partir d’une performance donnée en décembre 2004 aux Ateliers Tohu-Bohu à Marseille.