Le Baqlawa de Messaouda

 

 

Recette du vendredi 15 novembre 2002. Ex Nihilo dansait à la compagnie (Anna, Christophe et Jean-Antoine) ; il y avait une projection vidéo sur un mur, avec les images de leurs interventions dans la rue. Il n’y a pas eu beaucoup de monde, mais la soirée était très émouvante. On inaugurait la cuisinière que la compagnie venait d’acheter.

 

500 g d’amandes en poudre (on peut mélanger aux amandes des noix, des pistaches, noisettes, cacahouètes, que l’on aura aussi réduite en poudre...)
170 g de sucre
150 g beurre (50g pour la farce, 100 g pour beurrer les feuilles)
10 feuilles de brick
eau de fleur d’oranger
épices (poivre, gingembre, cannelle, cardamome, laurier, ou girofle)
500g de miel
Des barquettes en papier (50 corolles à peu près).

Préparer la farce :
Ajouter aux amandes en poudre le sucre, les 50g de beurre fondu et un peu d’eau de fleur d’oranger pour faire une pâte. Rajouter de l’eau si la pâte n’est pas humide. Parfumer avec le mélange d’épices suivant, au choix : Messaouda aime bien juste un peu de cannelle ; j’aime bien avec un peu plus d’épices, poivre, gingembre en poudre (ou frais et rapé), cannelle moulu, cardamome écrasé, laurier émietté (surtout ne pas trop en mettre ; il faut qu’ils soient bien moulus juste au dernier moment pour dégager tous les parfums). Bien mélanger ensemble.

Dans un plat beurré rectangulaire en faïence ou en terre, de 3-4 cm de hauteur, poser successivement, 5 feuilles de brick beurré (avec un pinceau étendre sur chaque feuille un peu de beurre fondu) puis étaler sur la première épaisseur de 5 feuilles la farce que l’on répartit bien. Terminer par 5 feuilles de brick beurrée chacune. Maintenant, c’est l’opération la plus délicate de la recette. Il faut pré-couper dans le plat les losanges… comme la pâte n’est pas cuite, le couteau utilisé doit être très aiguisé et sans aspérités, sinon il accrocherait la pâte. Décorer au choix chaque losange avec un clou de girofle planté au centre, ou une amande émondée, ou un petit bout de baton de cannelle ou encore autre chose...

Faire cuire dans un four préchauffé, à thermostat 1 ou 2 jusqu’à ce que cela soit bien doré (terminer au grill).

Sortir du four et verser sur le Baqlawa chaud une première partie du miel qui sera absorbé peu à peu ; un peu plus tard, finir de verser ce qui reste de miel.

Laisser refroidir et découper en losange les parts selon le tracé prédécoupé. Cela ne doit pas trop s’effriter (le sirop sert de liant entre les épaisseurs).

On peut mettre les morceaux dans des barquettes en papier individuelle pour pouvoir prendre plus facilement les parts pleines de miel.