La pompe à la tartouffe

 

 

 

Cette recette vient de ma grandmère. Une recette du bourbonnais où normalement il n’y a que de la pomme de terre, un peu d’oignon et de thym, et on ajoute dans la cheminée de la tourte de la crème fraiche liquide au moment de servir.

J’ai modifié, façon sud, cette recette.

Faire une pate brisée avec :
- 300 g de farine
- un cuillère à café de sel
- à peu près un verre d’eau tiède

Peler 1 kg de pomme de terre nouvelle, et les couper en fines tranches que l’on met dans un saladier où l’on ajoute :
- 3 cuillère à soupe d’huile d’olive
- des tomates séchées en lanière trempées dans l’eau chaude
- de la féta fraiche en dés
- de la sauge sèche en feuilles écrasées

Poser le fond de tarte dans le moule. Mettre la préparation à la pomme de terre. Recouvrir avec la pate sur le dessus. Faire un trou au centre, et faire un petit cylindre en papier sulfurisé que l’on met dedans. On peut dorer au jaune d’oeuf la pate, ou non (question d’esthétique brillante ou mat : je préfère mat !)

Faire cuire à four chaud au moins 30 minutes.
Pour cette version, on ne rajoute pas de crème fraiche par la cheminée (il faut avoir mis suffisamment d’huile d’olive auparavant dans les pommes de terre)