La guerre est proche de Claire Angelini

 

 

Dans le cadre de la semaine asymétrique qui se déroule du 17 novembre au 26 novembre 2011 et en partenariat avec le Polygone étoilé, Film Flamme et la Cité Maison théâtre.

Samedi 19 novembre à 21h 30
Durée 80 minutes
Projection en DVD

 

Synopsis
L’architecte, l’Espagnol, la Harki, la militante : quatre voix qui nous rendent palpable la réalité historique stratifiée d’un camp français pour "indésirables étrangers", Rivesaltes.

"Dans La guerre est proche, nous avons été bouleversé par l’analyse chirurgicale de la détérioration physique du camp de Rivesaltes, poussée jusqu’à la folie des détails qui font des murs de ce camp une peau semblable à notre chair. Claire Angelini avait également introduit dans ce film cette voix de la jeune Harki : voix traversée par une blessure et qui émet une parole désarticulée, au bord de l’inintelligible, une voix marquée dans sa chair d’un traumatisme de l’histoire, une voix que toute volonté de sens clair et distinct aurait supprimé du montage, mais qui ici, est double témoignage, témoignage de ce qu’elle dit (sa parole fragmentaire), témoignage de l’histoire inscrite dans son corps (sa voix). C’est dire comment l’écoute du monde passe par une subjectivation extrême qui n’entend pas, dans l’art, se contenter de l’ombre de l’histoire." P.E. Odin