La compagnie et la librairie L’Odeur du Temps présentent : Frontières et territoires du temps, CLAIRE ANGELINI

 

 

Mercredi 29 mai 2013 à 19h
Table de la librairie L’Odeur du Temps.
entrée libre

Projection/diffusion/performance
Un événement autour de la publication de Drancy la muette de Claire Angelini (avec un texte de l’écrivain Yannick Haenel), éditions Photosynthèses, Arles, 2013.

 

"Ceci est un livre d’histoire un peu particulier. Les faits, les dates, les archives ne suffisent pas : quelque chose ouvre ces temporalités qu’on n’a pas vécues.
L’Histoire est vivante, et nos corps portent en eux des perceptions intimes du passé ; ce sont elles qui trament chaque instant de notre présent. Regardez ces images, ouvrez les yeux sur Drancy la muette. Vous croyez que ce lieu ne parle pas, que les murs sont muets, le passé silencieux, le présent indéchiffrable ? Écoutez ces images : alors, vous verrez."
Yannick Haenel

Claire Angelini est en résidence à la compagnie pour le projet Géographies d’une histoire (qui a obtenu la bourse Identité Parcours Mémoire en 2013).

La projection/diffusion/performance Frontières et territoires du temps est à la fois une première présentation française du Projet sur la Muette, une œuvre multiple actuellement en cours autour du camp de Drancy, et l’occasion de présenter au public le livre Drancy la muette, (avec un texte de l’écrivain Yannick Haenel) qui constitue la première étape de ce travail.

/Une performance
Les lieux mortels, performance avec dessins découpés, mettent en scène la constellation concentrationnaire française, et la mémoire comme trou, lambeau, papier illisible.

/Une projection
Dans Frontière du temps, (2010) film inédit de 15 minutes, le récit filmique devient une archive imaginaire de la ligne qui acheva de ceinturer le camp.

/Une diffusion
Une bande sonore documentaire introduit le spectateur à la problématique de Drancy, qui fut tout à la fois lieu d’internement, symbole mémoriel et espace architectural. Elle débouche sur la présentation du livre Drancy la muette.

« Ainsi, par le double montage non concordant des jointures et des plis, Drancy la muette échafaude une tension formelle à plusieurs niveaux superposés entre continu et discontinu, qui est déjà une théorie de l’histoire. La continuité historique profonde du lieu qu’est Drancy pour l’histoire de la République et la nôtre ne peut apparaître que par la juxtaposition des points saillants de passés dont l’architecture est la trace et l’élaboration. Même les troncs des arbres et les coupes géologiques montrent que l’évolution n’est pas un simple écoulement, mais s’opère par couches partiellement distinctes dont le présent est l’accumulation en épaisseur. »
(Benoît Turquety, exposition Territorien/Zeit, Munich 2012)

Librairie L’Odeur du Temps,
35 rue Pavillon, 13001 Marseille
04 91 54 81 56