Invitation à l’écoute de café verre 18

 

 

Le numéro 18 de café verre, réalisé en partenariat avec Grenouille-Euphonia et la compagnie, est radiophonique. Il a été diffusé le 11 février 2006 de 10h à 18h sur les ondes de Radio Grenouille et sur www.grenouille888.org.
Il sera diffusé à nouveau le 24 mai 2008 pendant Engrenage

 

- café verre 18, une réalisation radiophonique

Chaque numéro de café verre est une création à partir de documents collectés. Celui-ci est l’expérimentation d’une transposition de notre démarche, de la publication papier à
une réalisation sonore.

Pour dire la ville, travailler à partir des sons, parce qu’ils contiennent les accents, les silences, les manières de parler, les langues, la voix, les échos des lieux, la musique et les rythmes.

Huit heures d’émission continue durant lesquelles se succéderont, selon une composition particulière, des improvisations, des conversations, un feuilleton, des chansons marseillaises, françaises, napolitaines, polonaises, des petites histoires, de grands entretiens, des paroles d’enfants, des créations sonores, des recettes de cuisine, des lectures de textes poétiques et littéraires, des moments de vie, des ambiances de rues et de marchés, des chorales et des choeurs en travail...

Cette réalisation constitue le premier volet d’une mise en regard Marseille-Naples, projet financé par la DRAC et Le FASILD dans le cadre de l’appel à projet « Identités, Parcours, Mémoire », par la Ville de Marseille, le Conseil général des Bouches-du-Rhône et la Région PACA.


- café verre

est une publication bi-annuelle, poétique
et documentaire.

Depuis 1997, l’équipe de café verre - composée à ce jour de Claire Collin, Cécile Van den Avenne et Claire Warren - collecte et réalise un agencement chaque fois particulier de documents révélant les choses de la vie de tous les jours, là où nous habitons, à Marseille.

Le projet consiste à documenter Marseille à partir des regards, usages et expériences personnelles, parcours sensibles. Inviter chacun/e à produire de l’information, mettre en regard ces points de vue, approcher cette ville, non pas dans sa "grande" histoire construite par le regard des experts ou hommes politiques, mais dans les"petites" histoires de celles et ceux qui y vivent.

"Les journaux parlent de tout sauf du journalier (...) Ce qui se passe vraiment, ce que nous vivons, le reste, tout le reste,
où est-il ? Ce qui se passe chaque jour et qui revient chaque jour,
le banal le commun, l’ordinaire, l’infra - ordinaire, le bruit de fond, l’habituel, comment en rendre compte, comment l’interroger, comment le décrire ? (...)". George Perec, L’infra - ordinaire (la librairie du XX ème siècle, Seuil, 1989)

café verre, 6 rue Duguesclin 13001 Marseille
tel : 04 96 12 09 92 - email : cafeverre@laposte.net