Fragments épars d’une intensité sur place.

Réalisation : François Billaud

 

 

vendredi 21 octobre à 19h30 :
fragments # 58 - # 77 durée 4h10

samedi 22 octobre à 19h30 :
fragments # 78 - # 153 durée 3h45

entrée libre, collations offertes pendant les pauses

 

réalisation : françois billaud
production : un temps fou
vendredi 21 octobre à 19h30 :
fragments # 58 - # 77 durée 4h10

samedi 22 octobre à 19h30 :
fragments # 78 - # 153 durée 3h45

« fragments épars d’une intensité sur place est le journal vidéo d’un voyageur presque invisible dans Marseille. Cet homme à la caméra part en quête de visions dans la ville ; son expérience est empirique et passe par une improvisation continuelle. Dans sa passion du réel, le voyageur revient incessamment sur le même lieu, une zone de frottement entre la ville et la mer. Au sein de ce territoire perturbé par un chantier de construction, il trace un cheminement au fil du hasard et des rencontres, et se laisse progressivement ravir par l’énigmatique appel du temps qui maintient l’expérience ouverte, instable, dans une sorte d’éternel retour ... »