Fragments épars d’une intensité sur place

 

 

la compagnie présente un film de François Billaud, un essai vidéographique où s’entrecroisent le cinéma expérimental, le documentaire et la fiction.

les samedis 5 et 12 et dimanches 6 et 13 décembre 2009 à 14h30

 

Ce journal intime d’un voyageur « presque » anonyme dans Marseille se présente sous la forme d’une série de fragments dont le récit suit le cours imprévisible du devenir. C’est l’expérience d’un homme à la caméra en quête de visions ; sa méthode est empirique. Dans sa passion du réel, il revient incessamment sur le même lieu, une zone de frottement entre la ville et la mer. Là, il se laisse progressivement ravir par l’énigmatique appel du temps. « Comment habiter le temps ? » est justement la question qui lui vient du monde, du dehors qui donne à sentir, penser, fabuler une durée intérieure détachée de tout dedans psychologique. Cette recherche relance éternellement son voyage immobile et nous donne à vivre l’expérience d’une séance de cinéma qui déborde le fait même d’aller au cinéma.

les samedis 5 et 12 décembre première partie (5h20) :
14h30 présentation du projet
15h à 16h30 fragments #01 —> #21
16h45 à 18h fragments #22 —> #37
18h30 à 20h fragments #38 —> #43
20h45 à 22h fragments #44 —> #57

les dimanches 6 et 13 décembre seconde partie (en chantier) :
15h à 17h45 fragments # 58 —> #...
18h à 19h30 discussions, échanges autour du projet