DE LA PROPRIÉTÉ

 

 


"La propriété appartient à la grande famille des croyances instinctives qui règnent partout encore sur notre orgueilleuse espèce." (Pierre-Joseph Proudhon)

 

résidence / atelier participatif de Till Roeskens
mars-juin 2008

Qu’est-ce que la propriété ?
Texte fulgurant : le jeune Proudhon s’y attache à démontrer par A plus B que la propriété n’est pas seulement égale au vol, mais qu’elle est mathématiquement impossible.
Texte étrangement inactuel, autant de nos jours qu’à sa parûtion en 1840. Texte fondateur de l’anarchisme, entendu comme rêve concret et pacifique d’une véritable émancipation des humains.
Peut-on toujours « tout remettre sur le tapis » ? Comment ce texte peut-il être porté par des voix d’aujourd’hui, comment peut-il dialoguer avec les lieux que nous traversons, comment peut-il entrer en résonnance avec les temps qui courent ?
C’est ce que je voudrais expérimenter, en proposant à la Compagnie un atelier participatif, se déroulant régulièrement sur plusieurs mois, ouvert à toute personne intéressée, visant à nous approprier ensemble cette œuvre difficile, pour ensuite la « porter sur la place publique ».

Aucun lieu à Marseille ne me semble mieux représenter cette notion que la Porte d’Aix et ses environs immédiats, porte d’entrée symbolique des migrants dans la ville. L’architecture impérialiste, verticale, de la porte proprement dite, contrastant fortement avec la vie toute horizontale qui se déroule à ses pieds (il suffit de penser au repos sur l’herbe, aux marchandises étalées à même la rue), constitue à mon sens le décor idéal auquel nous allons, lors d’un tournage vidéo, mesurer la fragilité de nos paroles.

Voici comment cela pourrait se dérouler...
à moins qu’avec les participants on invente finalement autre chose :
Dans un premier temps, nous parlerons ensemble du contexte historique et de la trajectoire de Proudhon, ouvrier imprimeur, fondateur du journal rapidement interdit La Voix du Peuple, de la première Banque du Peuple qui pratiquait le crédit gratuit... nous lirons des extraits de l’œuvre et nous les discuterons. Parallèlement, nous évoquerons l’histoire de la Porte d’Aix, nous partagerons les images que ce lieu évoque pour chacun de nous.
Dans un deuxième temps,chacun sera invité à choisir quelques brefs fragments du texte qui lui parleront particulièrement et à les apprendre par cœur. S’ensuivra ce qu’on pourrait assimiler à un atelier de théâtre, où des exercices corporels et vocaux nous prépareront à expérimenter la récitation de ces fragments de textes.
Finalement, chacun choisira un endroit autour de la Porte d’Aix qui lui paraîtra convenir comme « scène » et y dira son texte au public de passage. Un film vidéo rassemblera les fragments dispersés et gardera trace de l’événement.

- extraits du texte de Proudhon (pdf)