"Correspondances" de Laurence Petit-Jouvet

 

 

Mali-France, 2010, 58’
jeudi 24 novembre à 20h, projection suivie d’un débat en présence de la réalisatrice
entrée libre

 

Des femmes de la diaspora malienne, vivant à Montreuil en Seine-Saint-Denis, s’adressent dans une “lettre filmée” à une personne
de leur choix, réelle ou imaginaire.
Des femmes de Bamako et de Kayes au Mali s’en inspirent ensuite librement, pour réaliser à leur tour leur “lettre filmée”.
Chacune était invitée à parler de son travail, chacune a saisi l’occasion pour dire ce qui est important pour elle. Toutes ont participé
aux étapes successives de la fabrication de ces courts métrages, dans le cadre d’ateliers de création audiovisuelle en
France et au Mali.
L’ensemble forme un film qui enjambe les distances, fait résonner les voix qui expriment les passions, les frustrations, la force de ces femmes.

La création de ces lettres filmées comme autant de petites formes autonomes construites à partir de la prise de paroles de femmes maliennes autour du travail, révèle une fois de plus, le talent d’une cinéaste qui ne cesse d’adoucir le monde et de le rendre vivant.
Qu’elles vivent à Montreuil, en Seine-Saint-Denis, ou à Kayes et Bamako au Mali quel courage et quelle dignité !
Des portraits profondément humains et universels de femmes lumineuses, lucides et volontaires...