Conférence-débat : La commune de Marseille, un mouvement ouvrier méconnu. 23 mars - 4 avril 1871

 

 

La Société Louise Michel vous invite à une conférence-débat le lundi 11 avril 2011, à 19h, à la compagnie :
La commune de Marseille, un mouvement ouvrier méconnu. 23 mars - 4 avril 1871
avec Olivier Jouanneau, historien

 

Les récents mouvements comme les manifestations contre la réforme des retraites ou la grève victorieuse des postiers du 2ème arrondissement ont montré la position de carrefour de la cité phocéenne dans les luttes sociales.

Pourtant, à l’ère des commémorations pour reprendre l’expression de Pierre Nora, les différentes autorités locales ont oublié cet événement. Paradoxe criant qui montre la volonté de certains d’effacer la mémoire ouvrière marseillaise et provençale, et nous dire que le Midi rouge n’a été qu’une chimère. Les faits nous prouvent le contraire : Marseille a été et est toujours un foyer de rébellion. À ce sujet, la Commune marseillaise est emblématique.

Penser le mouvement communaliste à Marseille, c’est d’abord l’appréhender dans le temps long caractérisé par un processus de politisation des catégories populaires et leur réception des idées socialistes.

Penser le mouvement communaliste à Marseille, c’est également le situer par rapport au mouvement parisien pour en déterminer les singularités et les points communs sans pour autant choisir le modèle explicatif centre-périphérie.

Penser le mouvement communaliste à Marseille, c’est enfin tenter de décrire et d’analyser la géographie urbaine du mouvement.