"Alors" de Florence Pazzottu

 

 

Paru aux éditions Flammarion

lecture le mardi 22 novembre 2011 à 19h
entrée libre

 

Florence Pazzottu a été en résidence d’artiste à la compagnie, du 1er juin au 1er décembre 2010, grâce à un dispositif de bourse de résidence du Conseil général des Bouches-du-Rhône.

Elle a travaillé avec l’équipe de la compagnie, a été invitée à rencontrer le public du lieu et les habitants du quartier Belsunce, lors de lectures et d’ateliers, et a pu présenter les diverses formes de son travail, ses textes bien sûr, mais aussi ses gribouillis, ainsi qu’elle les qualifie, ses encres et son film "la Place du sujet" (en avant-première et avant post-production - en partenariat avec les Instants video).
Elle y a surtout achevé l’écriture d’"Alors", son onzième livre, qui vient de paraître aux éditions Flammarion.



Circonstanciels, ces poèmes, je les désire à la fois intemporels, comme toujours les poèmes, et de plain-pied avec leur époque, les témoins actifs d’un présent.
Des circonstanciels, ainsi déjà je les nomme pour moi-même, car j’aime ce frôlement, ce glissement de l’adjectif vers le nom, et cette sonorité finale qui évoque les constellations.
Poèmes de circonstance, portés par la circonstance ou aux prises avec elle, creusés, travaillés par elle, mais aussi disant ou devenant leurs propres circonstances.
Leur impulsion première (mais, toujours, elle est multiple) pourrait naître d’un simple écho du monde, d’un petit fait, d’un dialogue ou d’un silence, de la surprise, du rapt ou de la rupture produits par une scène de rue, par l’oeuvre d’un artiste, une émission de radio, par presque-rien, une pensée ou un infime sursaut du corps... mais, sitôt lancés, ces "circonstanciels", dans un double mouvement de condensation et d’ouverture, d’étendue, se tourneraient eux-mêmes vers le monde, appelant vers lui, en lui et contre lui, de tout leur désir, de toute leur soif d’intensité, de durée et de transformation.

Florence Pazzottu